Centre de services scolaire des Hautes-Rivières — CSSDHR
Centre de services scolaire
des Hautes-Rivières

Centre de services scolaire des Hautes-Rivières

Message de la directrice générale Qualité de l’air

En toute transparence, je tiens à informer nos élèves, nos parents, notre personnel et la population en général, des actions déjà réalisées à notre centre de services scolaire pour assurer la qualité de l’air de nos établissements et réitérer notre engagement à les poursuivre en tout respect des règles applicables.

 

La qualité de l’air : une priorité pour le CSSDHR

La qualité de l’air et les mesures de CO2 sont un sujet d’actualité depuis plusieurs mois.  Chez nous, elle est une priorité depuis fort longtemps.

Bien avant la situation de pandémie, des travaux ont été réalisés et des consignes ont été transmises aux établissements concernant les meilleures pratiques à mettre en place afin de garantir une qualité de l’air et une aération adéquate de nos édifices.

Comme vous le savez, notre parc immobilier comprend des bâtiments âgés qui nécessitent un entretien régulier. Chaque année, nous investissons des sommes importantes pour des travaux portant sur la mise à niveau des systèmes de ventilation de même que sur le remplacement des fenêtres, des systèmes de chauffage et autres composantes liées à l’aération et à la ventilation des édifices.

 

Réflexion évolutive et collaborative

En plus des actions réalisées dans le cadre de nos opérations d’entretien du parc immobilier, le sujet de la qualité de l’air est discuté au sein du comité paritaire de santé et sécurité formé de membres du personnel et de représentants des services responsables qui détiennent cette expertise dans notre Centre. Lors des rencontres du comité, les membres réfléchissent, discutent des enjeux liés à la sécurité et à l’entretien des espaces et proposent des avenues complémentaires aux directives officielles.

Des informations ou suggestions que nous considérons avec le plus grand sérieux nous proviennent également de différentes autres sources, incluant des membres du personnel.

Notre objectif, vous l’aurez compris, est de permettre à nos élèves et à notre personnel d’évoluer dans un environnement sain pour travailler, pour étudier et pour apprendre. Il s’agit pour nous de l’une des clés de la réussite éducative.

En terminant, je réitère, une fois de plus, que la santé et la sécurité de nos élèves et de notre personnel sont ce qu’il y a de plus important pour nous.

 

La directrice générale,

Dominique Lachapelle

CO2 - Informations Qualité de l’air

Année scolaire 2021-2022

7 mars 2022 – Message de la directrice générale 

Installation de lecteurs de dioxyde de carbone (CO2) dans les classes

 

Année scolaire 2020-2021

Mesure de la concentration de CO2 dans l’air

À la suite d’une directive émise par le ministère de l’Éducation (MEQ) dans le contexte de la COVID-19, notre Centre a effectué, depuis le mois de janvier 2021, plusieurs mesures de concentration de CO2 dans des locaux de nos établissements.

Cette démarche vise à assurer l’apport d’air frais suffisant dans l’ensemble de nos écoles et une circulation de l’air adéquate. Elle est menée en respect du cadre élaboré par le MEQ. Les directives transmises sont suivies et les résultats sont publiés en respect des délais demandés.

Il existe trois types de ventilation dans nos édifices : naturelle (ouverture des fenêtres et des portes), mécanique (système de ventilation) et hybride (combinaison des deux).

Pour les établissements ventilés naturellement, la procédure qui est en place depuis plusieurs années est rappelée aux directions.

Pour les établissements ventilés mécaniquement ou en mode hybride, en plus du plan d’entretien préventif habituel, des inspections sont réalisées régulièrement. Lorsqu’il est opportun d’améliorer et d’optimiser le fonctionnement ou les performances des systèmes en place, les interventions appropriées sont effectuées.

En contexte idéal, le ministère de l’Éducation fixe à 1 000 ppm (particules par million) la concentration maximale de CO2 qui doit être présente dans nos écoles neuves et à 1 100 ppm (particules par million) dans les autres écoles. Le Ministère confirme qu’une concentration avoisinant les 1 500 ppm est également adéquate.

Nous vous invitons à consulter la fiche de renseignements du MEQ pour en apprendre davantage à ce sujet.